Les thèmes de la CGSLB pour les élections sociales 2020

Un pouvoir d’achat suffisant pour mener une vie agréable

La CGSLB se bat pour augmenter le pouvoir d’achat sur tous les tableaux : les salaires, les avantages extra-légaux, le système d’indexation automatique, la fiscalité sur les revenus du travail, la sécurité sociale et la consommation intelligente.

Voter CGSLB, c’est choisir l’amélioration du pouvoir d’achat par tous les moyens.

 

En savoir plus
 

Un emploi sûr pour élaborer des projets d’avenir

À la CGSLB, nous n’aimons ni les emplois précaires ni le travail à temps partiel subi.

Les intérims, les contrats à durée déterminée qui se succèdent, les contrats pour une tâche définie, les faux indépendants, les auto-entrepreneurs des plateformes, les horaires courts… n’offrent trop souvent aucune perspective d’avenir aux travailleurs et aux travailleuses qui y sont contraints.
 

En savoir plus
 

Pour se sentir bien au travail

Chaque travailleur·euse mérite de se sentir bien sur son lieu de travail.  Représentants du personnel et direction doivent négocier des modes d’organisation individuels et collectifs du travail qui permettent de concilier au mieux les intérêts particuliers et l’intérêt général.

Voter CGSLB, c’est se battre pour une meilleure qualité de vie au travail.

 

En savoir plus
 

Trouver son équilibre entre travail et vie privée

Les travailleurs et les travailleuses qui se sentent soutenus par leur employeur dans la recherche du bon équilibre entre carrière professionnelle et vie privée s’investissent davantage. L’entreprise a donc tout intérêt à mettre en place des solutions pour les y aider.

La CGSLB encourage plusieurs formes d’aménagement de carrière qui correspondent aux différentes situations de vie.
 

En savoir plus

Une fin de carrière sur mesure

Pour la CGSLB, tout travailleur a droit à une fin de carrière dans des conditions acceptables, humaines et respectueuses.

Une approche intergénérationnelle de la qualité de la carrière impose par ailleurs de prendre en compte la situation des travailleurs âgés qui doivent connaître de nouvelles perspectives afin de pouvoir continuer à exercer leur fonction, tant sur le plan physique que mental.
 

En savoir plus

La CGSLB demande des programmes de formation orientés vers l’avenir

S’il est important de former les personnes inactives sur le marché de l’emploi, il est évident que la formation tout au long de la vie est également essentielle.

Malheureusement, les employeurs voient cet élément encore trop souvent comme un coût au lieu de le considérer comme un investissement.
 

En savoir plus

Wallonie: pour la bonne santé des entreprises et de la population

Pour ne prendre qu’un exemple, rejoindre son entreprise dans une zone industrielle autour de Wavre exige une patience à toute épreuve aux heures de pointe. Il apparaît donc clairement que les alternatives au véhicule privé doivent être privilégiées par rapport aux dépenses d’infrastructures routières.

Pour ne prendre qu’un exemple, rejoindre son entreprise dans une zone industrielle autour de Wavre exige une patience à toute épreuve aux heures de pointe.

En savoir plus

La mobilité à Bruxelles passe par les plans de déplacement d’entreprise

Chaque jour, plus de 350 000 voitures circulent dans Bruxelles, uniquement dans la cadre des déplacement domicile-travail. Afin de résorber les embouteillages, la Région met en place de nombreux actions, parmi lesquels le plan vélo, le plan bus, les plans de déplacement d’entreprise, etc.

Le Plan de Déplacement d’Entreprise (PDE), comme le plan déplacement école et le plan déplacement d’activités  ont pour objectif d’aider les Bruxellois et les navetteurs à adopter des modes de déplacement plus durable.

En savoir plus

Pouvoir d'achat

La CGSLB se bat pour augmenter le pouvoir d’achat sur tous les tableaux : les salaires, les avantages extra-légaux, le système d’indexation automatique, la fiscalité sur les revenus du travail, la sécurité sociale et la consommation intelligente.
 

En savoir plus