Wallonie: pour la bonne santé des entreprises et de la population

Les villes wallonnes sont, elles aussi, de plus en plus touchées par les problèmes de mobilité et principalement par la saturation des réseaux routiers en heures de pointe. Liège, Namur, Charleroi, Mons, mais aussi désormais des villes moyennes comportent des zones extrêmement difficiles d’accès à ces moments de la journée. Ces situations se détériorent encore.

Pour ne prendre qu’un exemple, rejoindre son entreprise dans une zone industrielle autour de Wavre exige une patience à toute épreuve aux heures de pointe. Il apparaît donc clairement que les alternatives au véhicule privé doivent être privilégiées par rapport aux dépenses d’infrastructures routières.
 

Pour les entreprise et les ménages

La possibilité de se déplacer durablement est un élément essentiel du soutien aux entreprises et aux ménages. Dans ce cadre, il faut réussir la symbiose entre soutien de l’activité économique et réduction des effets polluants du transport.

Après le secteur industriel, le transport est bien la principale source d’émissions de gaz à effet de serre en Wallonie (24,7 % d’émissions en 2016). Les émissions de particules et de métaux lourds qu’ils engendrent constituent une menace pour la santé et pour l’environnement.
 

Propositions de la Régionale wallonne CGSLB

  • Développer une politique de mobilité cohérente et durable qui vise à réguler la demande urbaine et rurale de transport.
  • Investir dans des systèmes de transports publics efficaces, en augmentant l’offre et en minimisant la consommation de ressources, qui réduisent les émissions de gaz à effet de serre et qui s’organisent autour de points de correspondance multimodaux. 
  • Créer des synergies pratiques entre les diverses sociétés de transports pour arriver à une tarification unique et la création de pass/tickets valables sur tous les réseaux (SNCB – De Lijn – TEC – STIB).
  • Apporter une attention toute particulière au transport scolaire.
  • Développer des infrastructures et un aménagement équilibré de l’espace public, favorisant des modes de déplacement actifs comme la marche, le vélo, ou micro-mobilité. Les efforts en matière de Wallonie cyclable doivent être poursuivis.

Pouvoir d'achat

La CGSLB se bat pour augmenter le pouvoir d’achat sur tous les tableaux : les salaires, les avantages extra-légaux, le système d’indexation automatique, la fiscalité sur les revenus du travail, la sécurité sociale et la consommation intelligente.
 

En savoir plus