banner-pouvoir-achat-energie.png

Pouvoir d’achat et énergie : Le gouvernement avance à pas de souris !

13/05/2022 - 11h

Avril-juin : actions des syndicats

La gravité de la situation impose des pas de géant plutôt que des pas de souris. La CGSLB demande aux différents gouvernements de prendre des mesures plus radicales :

  1. Réforme de la loi sur les salaires.
    Bientôt en discussion au parlement suite à notre pétition.
  2. Préservation de l’indexation automatique des salaires et des allocations sociales !
  3. Contrôle des prix de l’énergie en tant que besoin de base !
  4. Attribution du tarif social à davantage de ménages.
  5. Meilleur financement des investissements pour économie d’énergie (isolation et énergies renouvelables).
  6. Redistribution des profits exceptionnels des fournisseurs d’énergie aux travailleurs et aux allocataires sociaux.
  7. Obligation pour les fournisseurs d’énergie de proposer chaque trimestre le tarif le plus favorable.
  8. Obligation d’accorder une indemnité pour couvrir les frais liés au télétravail.

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by Syndicat libéral (@lacgslb)

 

Début février : les mesures pour augmenter le salaire net totalement insufifsantes

Le gouvernement fédéral prend deux mesures d’augmentation du salaire net afin de booster le pouvoir d’achat des bas et des moyens revenus :

  • Suppression de la cotisation spéciale de sécurité sociale.
  • Accès d’un plus grand nombre de travailleurs au bonus à l’emploi (par une réduction des cotisations ONSS).

De plus, augmentation du salaire minimum national de 80,95 euros à partir du 1er avril en application de l’accord interprofessionnel.
 

Conclusion de la CGSLB

Des mesures nécessaires mais une goutte dans l’océan vu l’augmentation des prix du gaz et de l’électricité.

Mi-mars : un deal énergie sans vision à long terme

Le gouvernement fédéral a choisi des solutions sans grande ambition pour réduire la facture énergétique des ménages :

  • Abaissement temporaire de la TVA de 21 % à 6 %.
  • Réduction temporaire des accises.
  • Élargissement temporaire du tarif social.

Conclusion de la CGSLB

Trop peu et trop tard. L’augmentation des prix des denrées alimentaires et surtout des carburants rendent la situation sociale critique.

Téléchargement

Téléchargez notre tract

Choisissez un secrétariat CGSLB près de chez vous :
Ou trouver votre secrétariat en utilisant la carte