CGSLB WO=MEN

Sur cette page:

    Le Syndicat libéral est un syndicat libre où les hommes et les femmes sont égaux. L'égalité de traitement entre hommes et femmes est garantie par la loi. Dans la pratique, l'inégalité continue à régner dans différents domaines de la vie sociale: participation sur le marché du travail, salaires, combinaison travail-famille, …

    Le Syndicat libéral vise à obtenir une participation équilibrée des hommes et des femmes à la vie sociale et des chances égales pour les hommes et les femmes, aussi dans la pratique. La loi ne suffit pas pour réaliser de vraies chances égales et un environnement de travail favorable à la femme. C'est surtout sur le lieu de travail que les choses doivent être réalisées.

    On a donc besoin de femmes dans le combat syndical, de sorte qu'elles puissent défendre leurs besoins et leurs souhaits et combattre la discrimination de fait entre les hommes et les femmes.
     

    Rejoignez nous ! CGSLB WO=MEN

    Bienvenue chez CGSLB WO=MEN, une initiative de la CGSLB.
    Le Syndicat libéral est une organisation qui défend les intérêts de plus de 220.000 travailleurs et assurés sociaux, hommes et femmes.

    Surtout pour les femmes, le Syndicat libéral est un allié dans l’obtention de l’égalité de traitement à laquelle elles ont droit.

    L’égalité de traitement entre les hommes et les femmes est garantie par la loi.

    Mais quand même …

    • Les femmes gagnent encore toujours moins que les hommes pour les mêmes fonctions.
    • Les femmes ont surtout des emplois à temps partiel et par conséquent, elles ont moins de droits sociaux.
    • Ce sont surtout des femmes qui sont confrontées à des problèmes en matière d’accueil d’enfants, de ménage et de soin de famille.
    • Ce sont surtout des femmes qui ont des difficultés à reprendre leur ancienne fonction après une interruption temporaire de leur carrière.
    • Ce sont surtout des femmes qui ne reçoivent pas la promotion à laquelle elles ont droit.
    • Ce sont surtout des femmes qui sont victimes de chômage et qui sont confrontées à une recherche d’emploi parfois difficile.
    • Tandis que 51% des Belges sont des femmes.

    Assez de raisons pour que les femmes, actives ou au chômage, prennent la place qu’elles méritent au sein du Syndicat libéral!
    Beaucoup de thèmes, comme la pension et les salaires, demandent une attention particulière et des efforts supplémentaires pour des femmes et par des femmes.

    CGSLB WO=MEN veut mettre ces thèmes à l’ordre du jour, avec votre coopération.

    Que faisons-nous?

    En coopération avec toutes ses affiliées, le Syndicat libéral défend les intérêts parfois spécifiques de ses affiliées.

    C’est pourquoi

    • la CGSLB prend en considération les conséquences des initiatives légales en matière de travail et de sécurité sociale pour les femmes ;
    • elle veille à ce que des thèmes importants pour les femmes se trouvent à l’ordre du jour de la concertation sociale ;
    • elle défend les intérêts spécifiques des travailleurs et demandeurs d’emploi féminins ;
    • elle accompagne des femmes qui sont au chômage et les aide à trouver un nouvel emploi;
    • elle lance, en coopération avec ses déléguées dans l’entreprise, des solutions pour les problèmes que les femmes rencontrent au travail ;
    • elle offre de l’assistance juridique lorsqu’une femme devient victime de discrimination ;
    • elle offre des formations aux femmes jeunes et moins jeunes, qu’elles travaillent ou non ;
    • elle aide les femmes à planifier leur carrière et à faire des choix de carrière;
    • elle aborde le sujet des intérêts des femmes avec les collègues masculins puisque nous collaborons tous aux égalités de chances
    • le genre et des projets « femmes » jouent un rôle important dans son fonctionnement international.
       

    Participez !

    Des lois ne suffisent pas pour réaliser de vraies chances égales pour les femmes et un environnement de travail favorable à la femme.

    C’est surtout sur le lieu de travail que ces choses doivent être réalisées.

    Nos militantes démontrent au moyen de leurs efforts et talents :

    • que les femmes ont bien un voix au chapitre ;
    • que leurs collègues masculins tiennent bien compte de leur présence et leurs besoins ;
    • qu’on écoute les femmes si les femmes s’imposent ;
    • que leur présence dans la concertation sociale peut être améliorée ;
    • que, sur le lieu de travail, les femmes se tournent plus vite vers des femmes pour discuter leurs problèmes ;
    • que les femmes peuvent contribuer à partir de leurs expériences et leur environnement ;
    • que leurs efforts syndicaux leur apportent beaucoup de satisfaction ;
    • qu’il est possible d’effectuer du travail syndical à des heures et manières favorables à la famille.

    On a donc besoin de femmes dans le combat syndical.

    Il manque parfois la présence inspiratrice de femmes dans des conseils d’entreprise, des comités pour la prévention et la protection au travail, des délégations syndicales et des noyaux de militants.

    N’hésitez plus. Participez pour vous-même, pour vos collègues et toutes les autres femmes !
     

    Qu'en pensez-vous ? Donnez votre avis.

    Ecrivez-nous

    CGSLB-WO=MEN
    Boulevard Poincaré 72-74
    1070 Bruxelles

    Envoyez-nous un e-mail

    women@cgslb.be.

    Choisissez un secrétariat CGSLB près de chez vous :
    Ou trouver votre secrétariat en utilisant la carte