CP 312 : conditions de travail et rémunération

Sur cette page:

    Combien d’heures dois-je prester ?

    Dans ce secteur, vous devez prester 36 heures par semaine, réparties sur 4  jours et un demi par semaine.

    En outre, certaines catégories ont le droit de réduire leur temps de travail à 32 heures. Votre rémunération sera proportionnelle à vos prestations.

    Les travailleurs à temps-partiel ont droit à au moins 18 heures de travail par semaine. Si vous prouvez une certaine ancienneté et que  vous ne recevez aucune augmentation, ce nombre d’heures peut augmenter automatiquement.

    La durée de travail est répartie sur 5 jours au maximum, et vous devez prester au moins 3 heures par jour (4 heures pour les travailleurs ayant plus de 5 ans d’ancienneté).

    Dès la 37e heure de travail, vous avez droit à un sursalaire.

    Dans ce secteur, vous avez également droit à 8 week-ends libres par semaine en dehors périodes d’intense activité. Il ne s’agit pas de vacances supplémentaires, cela s’ajoute bien à vos vacances annuelles principales.

    Quelle est ma rémunération ?

    Cliquez ici pour les barèmes

    Depuis juin 2015, les barèmes jeunes ont été supprimés. Cela signifie que votre carrière commence dès votre entrée en service, et non plus à partir de 21 ans. Toutefois, votre entreprise peut appliquer une autre réglementation en la matière.

    Les travailleurs à temps partiel avec une durée de travail hebdomadaire fixe et des horaires variables pourront, au choix,  recevoir un salaire pour les heures supplémentaires ou les récupérer dans une période de 12 mois qui suit la fin du trimestre.

    Mon secteur prévoit-il des primes ?

    Ai-je droit à une prime de fin d’année ?

    Dans la CP 312, vous avez droit à une prime de fin d’année dont le montant est calculé au prorata de vos prestations effectives.

    Ai-je droit à des éco-chèques ?

    Chaque travailleur à temps complet reçoit des écochèques d’une valeur de 250 € ou tout autre avantage de même valeur négocié au sein de l’entreprise. Les travailleurs à temps partiel, la valeur des écochèques est proportionnelle à leurs prestations.

    Ai-je droit à des chèques-repas ?

    Il y a de grandes chances pour que vous bénéficiez de chèques-repas, ils ont sûrement été augmentés ou introduits depuis le dernier accord. Cf. point d ci-dessous.

    Ai-je droit à d’autres primes ?

    • Dans votre secteur, il existe une prime annuelle de 5 euros par mois presté.
    • Par ailleurs, une prime de 148,74 euros maximum est prévue en décembre, dont le montant est proportionnel aux heures prestées.
    • En outre, il existe également une prime annuelle versée en juin, d’un montant de 250 euros bruts, qui peut être convertie au sein de l’entreprise en chèques-repas et/ou en assurance-groupe et/ou partiellement en prime brute. Il y a de grandes probabilités pour que la prime soit convertie, puisque cette option est plus avantageuse pour vous et votre employeur.
    • En 2017, une prime brute unique de 70 euros bruts est prévue, calculée au prorata des prestations pour les travailleurs à temps partiel. Pour pouvoir bénéficier de cette prime, vous devez être en service au 30 novembre 2017. Cette prime sera versée simultanément à la prime de fin d’année en décembre.
    • Une intervention de trois euros par jour est prévue pour les gardes d’enfants (âgés de 0 à 3 ans) pour les membres du personnel ayant au moins 12 mois d’ancienneté dans une entreprise du secteur. Le montant maximum est de 600 euros par an.

    À combien s’élève le montant du remboursement de mes frais de déplacement ?

    Dans la CP 312, l’employeur rembourse les frais liés aux déplacements en train (80% du prix de l’abonnement) et en vélo (0.22 euro/km).

    Pour les travailleurs qui utilisent une combinaison de transports ou d’autres moyens de locomotion, l’intervention de l’employeur s’élève en moyenne à l’intervention pour les déplacements en train.

    Les travailleurs qui se déplacent en voiture ont droit à une indemnité équivalente à 75% du prix de l’abonnement de train.

    Les travailleurs dont les revenus sont supérieurs à 35 000 euros par an n’y ont pas droit.

    Ai-je droit à une réduction du temps de travail ou à des congés supplémentaires ?

    Vous pouvez bénéficier d’une réduction de travail : Cf. les informations sur la durée de travail ci-dessus.

    Puis-je bénéficier d’un crédit-temps ?

    Les possibilités de bénéficier d’un crédit-temps ont été fortement réduites ces dernières années. Toutefois, dans la CP 312, les régimes de crédit-temps existent encore.

    Le personnel d’exécution

    • Crédit-temps à temps plein, à 1/5ième et à mi-temps aux motifs de « soins et formation » : maximum 36 ou 51 mois au motif soin;
    • Crédit-temps fin de carrière 1/5 à partir de 50 ans moyennant une carrière de 28 ans, avec allocations à partir de 55 ans;
    • Crédit-temps à mi-temps ou à 1/5e à partir de 55 ans avec allocations moyennant une carrière de 35 ans, un métier lourd et 20 ans dans un régime de nuit.

    Cadres catégorie 5 (voir ci-dessus):

    • Pour les travailleurs âgés de moins de 55 ans: crédit-temps à temps plein avec motif 36 (ou 51) mois ;
    • Pour les travailleurs âgés de plus de 55 ans (*) et moyennant accord de l’employeur :
      • Crédit-temps à 1/5e ou à mi-temps dans le cadre d’un emploi de fin de carrière
      • Crédit-temps à temps plein, mi-temps ou à 1/5e avec motif 36 (ou 51) mois
      • Crédit-temps à mi-temps (emploi de fin de carrière)
      • Á partir du 1er janvier 2018 (pour les plus de 55 ans), droit au crédit-temps à 1/5e dans le cadre d’un emploi de fin de carrière (sans autorisation)
      • (*) les storemanager sont exclus de ce système.

    Il existe également une petite intervention financière du Fonds social pour les travailleurs de plus de 55 ans qui réduisent leurs prestations via un crédit-temps à mi-temps, pour autant qu’ils répondent à certains critères.

    Puis-je bénéficier du RCC (ancienne prépension)

    Les travailleurs licenciés, qui répondent aux conditions suivantes, peuvent bénéficier d’un régime  RCC.

    • 58 ans (en 2017) ou 59 ans (en 2018), si 20 ans de travail de nuit (jusqu’au 31/12/2017) ou métier lourd et 33 ans/35 ans de passé professionnel.
    • 58 ans (en 2017) ou 59 ans (en 2018) avec une carrière de 40 ans.
    • La disponibilité sur le marché du travail est fixée à 60 ans en 2017 et 61 ans en 2018.
    Choisissez un secrétariat CGSLB près de chez vous :
    Ou trouver votre secrétariat en utilisant la carte