Un chômeur a-t-il droit à des vacances ?

17/06/2021 - 11h

Le chômeur a aussi droit à des vacances durant maximum quatre semaines par an. Au cours de cette période, il est dispensé de l’obligation d’être disponible sur le marché du travail et il peut donc séjourner à l’étranger.

Vous devez marquer les jours de vacances d’un « V » sur votre carte de contrôle.

Si vous avez droit à un pécule de vacances en 2021 (pour avoir travaillé pour un employeur en 2020), vous ne pouvez pas prétendre à des allocations de chômage. En effet, vous ne pouvez pas cumuler pécule de vacances et allocations de chômage. Si vous n’avez effectué aucune prestation en 2020, vous continuerez à recevoir des allocations de chômage durant votre période de vacances.

Exemple

Sarah a été licenciée fin septembre 2020. Sur la base de son occupation, elle a droit à 18 jours de congés payés en 2021 (trois semaines, en régime de 6 jours par semaine). En juillet 2021, Sarah, toujours en chômage, souhaite prendre quatre semaines de vacances. Pas de problème, sauf qu’elle ne percevra des allocations de chômage que pour une semaine, puisque les trois autres sont couvertes par le pécule qu’elle avait reçu à la fin de son contrat de travail en 2020.

Attention !

Pour éviter toute surprise désagréable à la fin de l’année, il vaut mieux planifier ses vacances à temps et les répartir éventuellement sur plusieurs mois. Les jours non épuisés seront en effet déduits des allocations du mois de décembre !
La CGSLB vous enverra un courrier en septembre dans lequel le nombre de jours de congés payés encore à épuiser sera mentionné.

Si ce calcul ne vous semble pas correct, adressez-vous à votre secrétariat CGSLB, muni de vos pièces justificatives (fiches de vacances, de salaires, attestations de votre employeur…) afin qu’une rectification puisse être opérée.

Choisissez un secrétariat CGSLB près de chez vous :
Ou trouver votre secrétariat en utilisant la carte