CP 126 : conditions de travail et rémunération

Sur cette page:

    Temps de travail: Combien de temps dois-je/puis-je travailler ?

    Si vous travaillez dans un régime de 5 jours par semaine à temps plein, alors vous devez prester 37 heures et 20 min par semaine.

    Vous pouvez prester une heure ou deux supplémentaires par semaine (jamais moins). Pour chaque heure hebdomadaire supplémentaire, vous avez droit à 6 jours de repos compensatoire par année,  c’est-à-dire 6 jours de congé supplémentaires.

    Vous pouvez également travailler à temps partiel, mais jamais moins de 12 heures par semaine ou moins de 3 heures par jour. Votre employeur ne peut pas vous demander de venir travailler le jour même voire la veille, il doit vous communiquer votre horaire suffisamment longtemps à l’avance.

    De même, il ne peut pas vous demander de travailler à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit.

    Normalement, vous devez travailler dans un créneau horaire situé entre 6 heures et 20 heures, du lundi au samedi. Des exceptions à ces règles sont possibles, toutefois, votre employeur doit pour cela demander une autorisation.

    N’hésitez pas à prendre contact avec l’un des secrétariats CGSLB si vous avez des questions à ce sujet.
     

    Salaires: À combien doit s’élever mon salaire ?

    Votre salaire est déterminé par votre fonction, qui est répertoriée dans une catégorie, un niveau ou une classe.

    Voici deux éléments à vérifier pour s’assurer que  votre salaire est correct :

    1. Suis-je répertorié dans la bonne catégorie/classe ou dans le bon niveau ? Vous pouvez le vérifier en consultant la CCT classification de fonction de votre sous-secteur.
    2. Mon salaire est-il effectivement le minimum en vigueur de ma catégorie/classe ou de mon niveau ? Vous pouvez le vérifier en consultant les salaires minimaux en vigueur de votre sous-secteur.

    Le second élément est plus facile à vérifier que le premier.

    Pour contrôler le salaire minimum auquel vous avez droit, il vous suffit simplement de trouver votre classe, niveau ou catégorie sur votre fiche de salaire. Ensuite, vous devez effectuer la même recherche dans la liste des salaires minimums de votre sous-commission. Si les deux salaires sont équivalents, alors votre rémunération est correcte.

    Si vous n’êtes pas sûr d’être repris dans la catégorie/la classe ou le niveau adéquat, alors vous devez consulter la classification de fonction et vérifier à quel groupe appartient votre fonction.

    Si vous souhaitez de plus amples informations à ce sujet, n’hésitez pas à vous rendre dans votre secrétariat CGSLB.

    Vous trouverez  ici le lien vous renvoyant vers votre classification de fonction et vous trouverez votre salaire minimum ici.
     

    Régimes de primes

    Prime de fin d’année: À combien s’élève mon treizième mois ou ma prime de fin d’année ?

    Vous trouverez ici (articles 1 à 8)  plus d’informations sur votre prime de fin d’année. Si vous souhaitez de plus amples informations à ce sujet, n’hésitez pas à vous rendre dans votre secrétariat CGSLB.

    Prime d’équipes: À combien s’élève ma prime d’équipe ?

    Vous trouverez ici (articles 11 à 13)  plus d’informations sur votre prime de fin d’année. Si vous souhaitez de plus amples informations à ce sujet, n’hésitez pas à vous rendre dans votre secrétariat CGSLB.

    Primes de sécurité d’existence: Mon secteur prévoit-il d’autres primes ?

    Outre les primes susmentionnées, vous bénéficiez également, dans votre secteur,  d’une assurance hospitalisation. Vous trouverez ici plus d’informations à ce sujet.

    Par ailleurs, il existe d’autres primes dans votre secteur. Si vous souhaitez de plus amples informations à ce sujet, n’hésitez pas à contacter votre secrétariat CGSLB.
     

    Frais de déplacement: À combien s’élève le montant des frais de déplacement ?

    Vous trouverez plus d’informations sur le montant du remboursement des frais de déplacement ici. Si vous avez d’autres questions, n’hésitez pas à prendre contact avec votre secrétariat CGSLB.

    Vous pouvez consulter ici les nouveaux montants de I’intervention dans les moyens de transport privé (sauf le vélo). Si vous avez d’autres questions, n’hésitez pas à prendre contact avec votre secrétariat CGSLB.

    Régimes de congé: Combien de jours de congé supplémentaires prévoit mon secteur ?

    Dans votre secteur, un jour d’ancienneté au minimum vous êtes octroyé après 20 ans d’ancienneté. Un jour d’ancienneté est un congé dont vous bénéficiez après avoir travaillé un certain nombre d’années dans votre entreprise. Dès que vous avez atteint l’ancienneté requise, ce jour vous est octroyé chaque année.
     

    Crédit-temps : Puis-je réduire mon temps de travail ?

    Vous pouvez demander à votre employeur pour bénéficier d’un crédit-temps. Cela signifie que vous allez travailler moins temporairement, mais également que votre salaire sera réduit. Si votre employeur n’est pas d’accord, vous pouvez quand même y avoir droit, à moins que vous ne travailliez dans une entreprise avec 10 travailleurs ou moins.

    Pour compenser quelque peu la perte de salaire, vous recevrez une indemnité, mais uniquement dans le cas du crédit-temps avec motif ou du crédit-temps spécifique au fin de carrière à partir de 60 ans. Vous pouvez demander cette indemnité à votre secrétariat CGSLB.

    Il existe différentes sortes de crédit-temps:

    1. Le crédit-temps sans motif. Vous pouvez bénéficier de ce crédit-temps sans devoir le justifier d’aucune raison particulière. Le cas échéant, vous ne recevez aucune indemnité pour compenser votre perte de salaire.
    2. Le crédit-temps avec motif, à justifier et à prouver, pour prendre soin de votre jusque l’âge de 8 ans ou pour l’octroi de soins à son enfant handicapé jusqu’à l’âge de 21 ans.
    3. Crédit-temps pour les travailleurs âgés d’au moins 55 ans. Cette forme de crédit-temps est également appelée « emploi de fin de carrière ». Pour pouvoir en bénéficier, vous devez être âgé d’au moins 55 ans, avoir une carrière de 25 ans minimum dont deux ans auprès de votre employeur actuel.

    Si vous souhaitez bénéficier d’un crédit-temps, rendez-vous dans votre secrétariat CGSLB.

    Outre ces possibilités, il existe également les congés thématiques :

    RCC : Puis-je encore bénéficier du RCC (prépension) ?

    Vous pouvez partir en RCC si vous remplissez les conditions suivantes:

    1. Vous êtes au chômage et vous bénéficiez d’une indemnité de chômage. Pour cela, vous devez être licencié par votre employeur. Vous ne pouvez pas bénéficier du RCC si vous démissionnez ou si vous êtes licencié pour motif grave.
    2. Vous avez atteint l’âge minimum requis et vous devez aussi prouver un nombre minimal d’années de travail. Ces deux éléments se trouvent dans les deux premières colonnes du tableau ci-dessous.
    3. Vous travaillez depuis au moins 15 ans auprès du même employeur ou depuis au moins 20 ans dans le secteur et vous travaillez depuis au moins 8 ans chez le même employeur. Vous ne devez pas répondre à ce dernier critère si vous étiez âgé de plus de 50 ans lorsque vous avez été engagé et que c’est la raison pour laquelle vous avez été licencié par une entreprise de ce secteur (CP 126) lors d’une fermeture, une restructuration ou une faillite.
    4. Parfois, vous devez répondre à des conditions supplémentaires. Celles-ci figurent dans la troisième colonne.

    Vous devez répondre à toutes ces conditions avant une date bien déterminée, mentionnée dans la dernière colonne.

    Vous voulez prendre votre prépension (RCC) et vous pensez remplir les conditions? N’hésitez pas à prendre contact avec votre bureau CGSLB local
     

    J’ai au moins … ans

    …et j’ai travaillé au moins … années

     

    … et je satisfais également aux conditions suivantes:

    Je dois répondre à tous ces critères au plus tard avant le …

     

     

    Je suis un homme

    Je suis une femme

     

    60 ans

    40 ans

    31 ans (2015)

    Aucune

     

    32 ans (2016)

     

    33 ans (2017)

    31/12/2017

    34 ans (2018)

     

    58 ans

    35 ans

    Vous pouvez prouver avoir effectué un métier lourd pendant 5 ans ces 10 dernières années ou durant 7 ans ces 15 ans dernières années.

    31/12/2016

    58 ans

    33 ans

    Vous pouvez prouver

    • Avoir travaillé 20 ans dans un régime de nuit,
    • Ou avoir effectué un métier lourd pendant 5 ans ces 10 dernières années ou durant 7 ans ces 15 dernières années.

    31/12/2016

    56 ans

    40 ans

    Auncune

    31/12/2015

    58 ans

    35 ans

    Vous pouvez prouver que vous êtes moins valide (en incapacité de travail >65%) ou que vous souffrez de problèmes physiques graves.

    31/12/2016

     

    2e pilier de pension: Recevrai-je une pension supplémentaire à ma pension légale ?

    Vous trouverez ici (page 7) toutes les informations concernant votre pension complémentaire. Si vous avez d’autres questions à ce sujet, n’hésitez pas à prendre contact avec votre secrétariat CGSLB.
     

    Droits syndicaux

    Délégation syndicale : il y a t-il des délégués sur mon lieu de travail ?

    C’est le nombre de travailleurs dans votre entreprise qui déterminera le nombre de délégués. Dans votre entreprise, une délégation syndicale peut être instaurée à partir de 20 ouvriers ou 50 travailleurs (= ouvriers + employés).

    Les noms de vos délégués figurent dans le règlement de travail. Un délégué peut, au nom du personnel, poser des questions à la direction, et proposer des changements afin d’améliorer les conditions de travail. Il peut également vous tenir au courant de l’actualité relative au salaire et au travail. En outre, il peut  vous assister lors de vos entretiens avec votre employeur.

    Si vous souhaitez plus d’informations à ce sujet, n’hésitez pas à prendre contact avec la délégation syndicale de votre zone. Les coordonnées pour la Flandre se trouvent ici et là pour Bruxelles.

    Prime syndicale: Mon affiliation est-elle partiellement remboursée ?

    La prime syndicale consiste en un remboursement partiel de votre affiliation au syndicat. De cette manière, vous pouvez vous affilier à la CGSLB à moindre coût.

    En tant que membre du Syndicat libéral,  vous recevez une prime syndicale annuelle de 135 euros, pour autant que vous ayez travaillé une année.

    Ainsi, votre affiliation mensuelle à la CGSLB ne vous coûte que 4,5 euros  par mois (((15,7 eurox12)-135)/12).

    Choisissez un secrétariat CGSLB près de chez vous :
    Ou trouver votre secrétariat en utilisant la carte