CP 117 : conditions de travail et de rénumération

Sur cette page:

    Conditions de salaire et de travail : introduction

    Vous trouverez ci-dessous les principales conditions sectorielles de salaire et de travail pour les travailleurs de la commission paritaire 117,  industrie et commerce du pétrole.

    Votre Commission Paritaire est un organe important car c’est à ce niveau que sont fixés, sous la forme de conventions collectives de travail, les salaires et les conditions de travail minima qui s'appliquent dans votre secteur.

    Notre Site internet a pour objectif de vous présenter une partie des règles qui s'appliquent à votre secteur. Besoin de plus d'informations ? Contactez votre délégué ou votre secrétaire permanent CGSLB.

    Attention, des conventions d’entreprises peuvent prévoir des conditions plus favorables. Dans ce cas, ce sont bien entendu ces conditions les plus favorables qui s’appliquent.
     

    Durée du travail

    Dans le secteur du pétrole, la durée du travail des ouvriers est fixée à un maximum de 38 heures par semaine en moyenne sur base annuelle, et de 8 heures par jour.

    Il se peut que vous prestiez en moyenne plus de 38 heures par semaine dans votre entreprise vous avez alors droit à des jours de récupération du temps de travail (RTT).
     

    Rémunération

    Le secteur pétrolier définit un barème salarial qui détermine le salaire brut minimum que vous devez recevoir. Ce salaire varie selon votre fonction, déterminée par la classification de fonction sectorielle, et votre expérience.
    Les salaires minima du secteur pétrolier sont été indexés mensuellement.

    Exemple : Au 1er août 2017, le salaire horaire minimum d’un ouvrier (manœuvre) national est fixé à 19,5497 euro dans un régime de 38 heures/semaine. 

    S'il existe un barème au niveau de votre entreprise, il doit être équivalent ou supérieur aux barèmes sectoriels.

    Une question sur votre rémunération ? Contactez votre délégué ou votre secrétariat CGSLB !
     

    Primes

    Prime de fin d’année

    La prime de fin d'année égale à 200 heures du salaire horaire de base indexé est payée au cours de la dernière semaine de l'année à laquelle elle se rapporte. (Prorata pour les ouvriers qui n'ont pas travaillé pendant une année complète).

    Prime de fidélité

    Les ouvriers du pétrole ont droit à une prime de fidélité égale à 20h (après 1 an de service), 31h (après 2 ans), 42h (après 3 ans), etc. jusque 199h après 35 ans de service.

    Indemnités pour travaux salissants

    Une indemnité journalière dont le montant est égal  à 6h de salaire au minimum est octroyée pour l'exécution de travaux salissants.

    Indemnités d'équipes

    Les indemnités d'équipes s'ajoutent à la rémunération de base (y compris la prime de raffinage) :

    Travail par équipes successives:

    • Equipes du jour matin = + 9,5 %
    • Equipe de nuit= + 35,5 %

    Travail en shift occasionnel:

    • Équipe de jour= + 19 %
    • Equipe de nuit = + 71 %

    Travail le samedi

    • 2 premières heures :  +50% (sans préjudice des primes d’équipes)
    • Heures suivantes :  +100% (idem)

    Primes d’équipe le samedi (équipes successives à feu continu)

    • Équipes de jour : +9,5%+22%= 31,5%
    • Équipe de nuit :  +35,5%+50%= 85,5%

    Primes d’équipe le samedi (équipes occasionnelles)

    • Équipes de jour : +19%+22%= 41%
    • Équipes de nuit : +71%+50% = 121%

    Travail le dimanche et jours fériés légaux :

    +100% (sans préjudice des primes d’équipes)

    Travail supplémentaire immédiatement après la fin de la tâche journalière de chacun des 5 premiers jours de la semaine :

    + 100% à partir de la 5e  heure supplémentaire/jour (sans préjudice des primes d’équipes)

    Travail supplémentaire après rappel

    • Travail de moins de 4 heures : 4 heures de salaire normal
    • Travail de plus de 4 heures : 8 heures de salaire normal

    Pour les prestations effectuées :

    • + 50% pour les 2 premières heures
    • + 100% pour les heures suivantes

    Pour le déplacement aller et retour

    Une heure de salaire normal

    Travaux effectués par des ouvriers de jour entre 20.00 et 07.00 h :+ 7,5 %

    Les ouvriers qui ne travaillent pas en shift et qui commencent à travailler entre 22h00 et 06h00 h

    + 50 % pour les prestations accomplies avant 06h00

    Rétribution des heures d'attente

    4 heures de salaire normal

    Conducteurs d'auto, convoyeurs et ouvriers en déplacement commandé

    • +0,9916 EUR
    • À partir de 10 heures de travail : + 3,7184 EUR

    Prime de raffinage I:

    0,9388 €

    Prime de raffinage II:

    0,2610 €
     

    Congés et vacances

    Chaque travailleur occupé dans le secteur privé a droit à 20 jours de vacances. Pour ces journées non prestées, le travailleur reçoit sa rémunération et un double pécule de vacances.

    Il a également droit à  des jours dit de petit chômage à l’occasion de certains événements familiaux ou pour remplir certaines obligations ou missions civiques.

    Travail du dimanche et des jours fériés légaux

    Lorsqu'un ouvrier du pétrole est occupé un jour férié ou un jour substitué à un jour férié coïncidant avec un dimanche, les travailleurs ont droit au salaire correspondant à leurs prestations majorés (100%).  Ils ont droit, en outre, à un jour de repos compensatoire payé, qui doit leur être accordé dans les deux semaines suivant le jour férié.
     

    Crédit-temps

    Depuis le 1er  janvier 2015, le système de crédit-temps a été revu en profondeur. Si vous souhaitez plus d’informations à ce sujet, nous vous conseillons de consulter nos publications d’informations générales consacrées à ce thème.

    Sur le site, nous ne pouvons pas toujours fournir de réponse « sur-mesure » à votre question. En effet, c’est votre situation personnelle qui déterminera en partie les délais de préavis. Si vous avez des questions particulières, n’hésitez pas à contacter l’un de nos bureaux CGSLB ou l’un de nos collaborateurs.
     

    Fin de carrière

    Pensions de retraite: Aux ouvriers qui sont pensionnés, il est accordé une pension complémentaire (ou "pension pétrole").

    Ces dernières années, le système de chômage avec complément d’entreprise, anciennement prépension, a été revu en profondeur.

    Si vous souhaitez plus d’informations à ce sujet, n’hésitez pas à consulter notre site internet.
    Sur le site, nous ne pouvons pas toujours fournir de réponse « sur-mesure » à votre question. En effet, c’est votre situation personnelle qui déterminera dans quelle mesure vous pouvez bénéficier du RCC. Si vous avez des questions particulières, n’hésitez pas à contacter l’un de nos bureaux CGSLB ou l’un de nos collaborateurs.

    Vous trouverez, ci-dessous, un aperçu schématique des régimes de RCC applicables dans votre secteur.

    RCC CP 117

    Âge

    Carrière

    Durée de validité

     

    Âge d'accès

    Condition de carrière

    Entrée en vigueur

    Fin

    Régime général

    62

    H : 40
    F : 33 (2017),34 (2018)

    1/01/2017

    -

    RCC Metiers lourds

    58/59

    35

    1/01/2017

    31/12/2018

    RCC Nuit, construction et metiers lourds

    58/59

    33

    (20 ans travail de nuit)

    1/01/2017

    31/12/2018

    RCC Longue carrière

    58/59

    40

    1/01/2017

    31/12/2018

    RCC Médical

    58

    35

    1/01/2017

    31/12/2018

     

    Droits syndicaux : prime syndicale

    Chaque année dans le courant du mois de mars, les membres de la CGSLB du secteur de l'industrie et du commerce du pétrole qui ont travaillé dans une entreprise ressortissant à la CP 117 au cours de l'année précédente ont droit à une prime syndicale d'un montant de 135,00 € pour une année complète ou 11,25 /mois.

    Nos membres qui ont transmis leur adresse e-mail sont informés du paiement de la prime  syndicale vie nos info-flash.

    Dès qu'il sera légalement possible, le montant de la prime syndicale devrait s'élever à  145 € (probablement en 2018).

    Choisissez un secrétariat CGSLB près de chez vous :
    Ou trouver votre secrétariat en utilisant la carte