Share/Save/Bookmark

Tract échecs des négociations 2009 secteur électriciens

Echec des négociations dans le secteur des Electriciens!

Qu’avons-nous demandé ?

Nous avons demandé l’application de l’Accord interprofessionnel (AIP), un accord déjà minimal: 

un système d’éco-chèques

  • d’une valeur de 125 euro en 2009
  • d’une valeur de 250 euro en 2010
  • les 250 euro restent acquis, également après 2010

Quelle est la réponse des employeurs?

Alors que nous avons tenté de convaincre les employeurs d’appliquer l’AIP lors des 4 tours de négociation, ils refusent encore et toujours de l’appliquer.

Ils préconisent en outre la remise en question de dispositions antérieures: mobilité, sécurité sur le lieu de travail, ...
Pas d’accord signifie également la mise en danger de la prorogation des accords en matière de prépension.

Ce 14 avril 2009, les négociations sectorielles ont échoué.

Et maintenant?

Dans les jours qui viennent, nous déciderons ensemble de la suite des événements et des démarches communes à entreprendre.

Déclaration du front commun syndical pour une politique en faveur de la justice sociale

11 septembre 2014

Le 16 juin 2014, les trois syndicats ont remis aux négociateurs gouvernementaux, ainsi qu’aux...

L’efficience a ses limites : Eurocadres met la gestion du stress à l’agenda social

03 septembre 2014

Eurocadres a organisé un groupe de travail technique pour ses organisations membres en Belgique,...

Cat:

Mer du Nord : Marée au plus bas, le ton monte…

21 août 2014

Ce jeudi 21 août, la société Mer du Nord et ses filiales, exploitant la marque de vêtements du même...

Cat:

Réunion extraordinaire du Groupe des travailleurs du Comité économique et social européen

30 juin 2014

Ce 27 juin, le Groupe des travailleurs du Comité économique et social européen a tenu une réunion...

Boulevard Poincaré 72-74 - 1070 BRUXELLES
Tél. 02-558.51.50
Fax 02-221.51.51
E-mail : cgslb@cgslb.be
CGSLB sur Twitter : http://www.twitter.com/CGSLB
CGSLB sur Google+ : +CGSLB
CGSLB sur Facebook : http://www.facebook.com/CGSLB/

Langue: