Share/Save/Bookmark

Tract échecs des négociations 2009 secteur électriciens

Echec des négociations dans le secteur des Electriciens!

Qu’avons-nous demandé ?

Nous avons demandé l’application de l’Accord interprofessionnel (AIP), un accord déjà minimal: 

un système d’éco-chèques

  • d’une valeur de 125 euro en 2009
  • d’une valeur de 250 euro en 2010
  • les 250 euro restent acquis, également après 2010

Quelle est la réponse des employeurs?

Alors que nous avons tenté de convaincre les employeurs d’appliquer l’AIP lors des 4 tours de négociation, ils refusent encore et toujours de l’appliquer.

Ils préconisent en outre la remise en question de dispositions antérieures: mobilité, sécurité sur le lieu de travail, ...
Pas d’accord signifie également la mise en danger de la prorogation des accords en matière de prépension.

Ce 14 avril 2009, les négociations sectorielles ont échoué.

Et maintenant?

Dans les jours qui viennent, nous déciderons ensemble de la suite des événements et des démarches communes à entreprendre.

Les effets secondaires de la sixième réforme de l’Etat : La CGSLB demande une solution

26 mars 2014

Dans un article apparu dans la presse de la semaine passée, on pouvait lire qu’une série d’...

CP 310 : 200 jeunes supplémentaires dans le secteur bancaire

20 mars 2014

Dans le secteur bancaire, les partenaires sociaux ont lancé un « plan jeunes », qui doit...

Cat:

La CGSLB se réjouit de la signature au Conseil national du Travail de la CCT sur la motivation du licenciement

12 février 2014

Le Syndicat libéral insiste depuis longtemps déjà pour obtenir une droit à la motivation du...

Sommet social du Benelux : les syndicats ont aussi leurs revendications

12 février 2014

Le 13 février, les chefs de gouvernement de la Belgique, des Pays-Bas et du Grand-Duché de...

Boulevard Poincaré 72-74 - 1070 BRUXELLES
Tél. 02-558.51.50
Fax 02-221.51.51
E-mail : cgslb@cgslb.be
CGSLB sur Twitter : http://www.twitter.com/CGSLB
CGSLB sur Google+ : +CGSLB
CGSLB sur Facebook : http://www.facebook.com/CGSLB/

Langue: