La structure et les chiffres clés de la CGSLB

Sur cette page:

    Structure

    La CGSLB existe depuis 1891. Au cours des années, la société a créé un nombre de besoins qui ont des répercussions sur le fonctionnement syndical. Au niveau structurel, nous avons répartis les activités particulières dans les différentes asbl ou organismes, dans le but de répondre aux besoins sociaux. Le financement est basé sur le principe de la solidarité. Entre eux; il y a des créances et des dettes, mais seulement lorsque c'est nécessaire. Grâce à la bonne gestion de ses réserves au fil des années, la CGSLB peut se passer du financement externe par les banques.

    L'organisation de défense des travailleurs est l'entité centrale autour de laquelle toutes les activités sont organisées. Sur le plan opérationnel la CGSLB se distingue du SLFP, qu'il représente au niveau interprofessionnel. Elle supporte les activités particulières par le financement des déficits éventuels ou par la procuration de crédits ou de moyens de fonctionnement. Pour les dépenses exceptionnelles comme les indemnités de grève ou les allocations de solidarité elle peut puiser dans la caisse de résistance. Pour le financement des logements de vacances elle peut faire appel au fonds pour les maisons de vacances. La plus grande partie des revenus de l'organisation des travailleurs est générée par les cotisations des membres. Elle reçoit aussi des moyens des fonds sectoriels pour la formation, etc. qui sont utilisés par les asbl créées à cet effet.

    L'organisme de paiement agréé est contrôlé en permanence par l'ONEM. Son but est le paiement des chômeurs. Cette activité exige la maîtrise de la réglementation très complexe du chômage et une logistique informatique performante. Les paiements considérés comme indus par l'ONEM sont pris en charge par les fonds propres de l'organisation. L'organisme de paiement est essentiellement financé par les frais de gestions alloués par l'Etat. Ces dernières années, la CGSLB joue un rôle de plus en plus important dans l'accompagnement des chômeurs et la réinsertion de ce groupe-cible sur le marché du travail. Bruxelles-Capitale et la Flandre sont partiellement financées par les régions. Pour la Wallonie, le financement régional est pratiquement inexistant. Le principe de solidarité dans l'organisation gomme ces inégalités.Ce financement régional s'est démontré insuffisant ces dernières années, cependant l'organisation des travailleurs peut suppléer au déficit sans aucun problème.
     

    Les asbl

    Afin de mettre les activités particulières de notre organisation dans un cadre financier individuel, nous avons choisi de les transférer dans des asbl séparées, afin qu'elles puissent être évaluées séparément.

    Il existe deux grands groupes d'asbl, celles qui s'occupent de formation et d'accompagnement, et les asbl de fonctionnement.

     

    Les asbl de formation. Le Bien-être des Salariés et Comé sont reconnues comme organisation d'éducation permanente. Le groupe-cible de ces deux asbl est compoés de salariés. Elles proposent une large gamme de formations, allant des compétences juridiques essentielles à la communication en passant par divers thèmes sociaux.

    Keerpunt se concentre surtout sur l'activation des chômeurs en Flandre. Cette asbl s'occupe aussi de l'intégration des personnes qui éprouvent des difficultés dans le circuit de travail général. C'est pourquoi la diversité et le suivi de carrière sont les préoccupations centrales de cette entité. Les "bijblijfconsulenten" s'occupent de l'accompagnement personnel permanent des chômeurs. A Bruxelles et en Wallonie, ces thèmes sont également traités, mais par l'organisation des travailleurs elle-même. A terme, nous envisageons de développer un cadre structurel pour ces régions.

     

    L'asbl MSI (Mouvement pour la Solidarité internationale) est active dans le domaine de l' aide au développement. La CGSLB contribue à l'émancipation des travailleurs dans les pays en voie de développement. La CGSLB finance les initiatives du MSI par moyens propres, mais en grande partie aussi par des moyens alloués par la Direction générale Coopération au Développement (DGCD).

    L'asbl senioren s'adresse aux plus de 50 ans qui ne sont plus actifs professionnellement. L'objectif est de susciter l'intérêt de cette catégorie par la formation et l'accompagnement. Un pendant francophone est encore dans la phase conceptuelle.

    L'asbl Sylva met des bâtiments et des ressources matérielles à la disposition de l'organisation de défense des travailleurs. L'organisme de paiement est également hébergé dans l'un de ses bâtiments contre un loyer approuvé par l'ONEM.

    Le but des asbl Maisons de Vacances et Vacances Ardennes est la promotion du tourisme social.

    Chiffres clés

      2006 2007 2008 2009 2010
    Montant du chiffre d'affaires consolidé (en millions €) 38,85 39,42 42,97 46,43 47,9
    Nombre de membres du personnel 432 466 502 512 567
    Nombre d'adhérents CGSLB  258.756 265.309  266.200 268.455 274.308
      2011 2012 2013 2014 2015
    Montant du chiffre d'affaires consolidé (en millions €) 49,09 49,7 52,8 56,1  
    Nombre de membres du personnel 575 580 609 609 624
    Nombre d'adhérents CGSLB 280.533 289.672 292.079 293.952              
    Choisissez un secrétariat CGSLB près de chez vous :
    Ou trouver votre secrétariat en utilisant la carte