Share/Save/Bookmark

Chômage économique

Quoi ?

Lorsque la conjoncture économique est moins bonne, beaucoup d’entreprises ont des difficultés à maintenir le niveau de production. Afin d’éviter des licenciements, une partie ou la totalité des travailleurs peuvent être mis en chômage temporaire. L’employeur doit toutefois respecter un certain nombre de formalités. Le manque de travail doit être causé par des facteurs économiques. Il ne peut par exemple pas être causé par une mauvaise gestion ou des travaux d’entretien. De plus, le manque de travail doit être temporaire.

Qui entre en ligne de compte ?

Seuls les ouvriers entrent en ligne de compte pour le chômage économique à cause de manque de travail. Dans des cas exceptionnels, les intérimaires entrent également en ligne de compte pour le chômage temporaire à cause de manque de travail. Il existe un système semblable pour les employés.

Formalités à respecter par l'employeur

L’employeur doit informer les travailleurs de la durée du chômage temporaire et ceci au plus tard 7 jours civils avant le début du chômage. Il doit afficher le chômage à un endroit nettement visible dans les locaux de l’entreprise ou envoyer une notification individuelle aux travailleurs concernés.

La notification doit mentionner certaines données, p.ex. l’identité des travailleurs qui seront mis en chômage temporaire, le nombre de jours de chômage et les dates, etc.

L’ONEM doit être informé du chômage le même jour. L’employeur doit également informer le conseil d’entreprise (ou à défaut de celui-ci, la délégation syndicale).

L'employeur qui veut introduire une période de chômage temporaire doit le signaler immédiatement à l’ONEM le premier jour de chômage de chaque mois.

Quelle est la durée maximale du chômage?

NatureDurée maximale
Suspension totale4 semaines
Travail à temps réduit (des jours de travail alternés avec des jours de chômage)3 mois * ou 12 mois (en fonction du nombre de jours de travail par semaine)
4 semaines * si seulement 1 jour de travail/2 semaines

* Après la période de chômage temporaire, l’employeur doit obligatoirement prévoir une semaine de travail. Il ne pourra demander une nouvelle période de chômage temporaire qu’après cette semaine de travail obligatoire.

Que dois-je faire ?

Lors du début du chômage temporaire

Vous devez introduire une demande d’allocations par l’intermédiaire de votre secrétariat CGSLB:

  • la première fois que vous êtes mis en chômage temporaire;
  • si vous n’avez pas été mis en chômage temporaire pendant les 3 années précédentes;
  • si vous changez d’employeur;
  • si votre durée du travail a changé.

Votre employeur délivre un formulaire C3.2-EMPLOYEUR. Vous devez l’introduire en même temps que votre formulaire C3.2-TRAVAILLEUR auprès de votre secrétariat CGSLB. Si votre employeur opte pour une déclaration électronique, vous devez uniquement introduire le formulaire C3.2-TRAVAILLEUR rempli.

Pendant le mois de chômage temporaire

L’employeur doit vous remettre le formulaire de contrôle C3.2A relatif au chômage temporaire au plus tard le premier jour de chômage temporaire du mois.

Si vous reprenez le travail au cours du mois, vous devez noircir les jours de travail dans la grille 1 de la carte de contrôle avant de commencer le travail. Vous ne devez pas noircir les jours de travail qui se situent avant votre premier jour de chômage effectif.

Dans la grille 2, vous noircissez les cases des jours où vous travaillez pour votre propre compte ou pour un autre employeur à un jour où vous ne travaillez normalement pas pour votre employeur normal (p.ex. le weekend). Vous ne devez pas indiquer le bénévolat sur votre carte de contrôle si vous avez communiqué cette activité bénévole à l’ONEM et si l’ONEM l’a acceptée. Si vous exercez une activité accessoire approuvée par l’ONEM, vous devez uniquement noircir les cases suivantes: les samedis et les dimanches et les jours de semaine où vous avez exercé cette activité accessoire entre 7h et 18h.

Vous devez garder votre carte de contrôle C3.2A en votre possession jusqu’à la fin de mois de votre chômage temporaire. Vous devez toujours être en mesure de présenter cette carte à la demande d’un inspecteur social.

A la fin du mois

A la fin du mois, votre employeur vous fournit la preuve des heures de chômage temporaire au moyen du formulaire C3.2-EMPLOYEUR. Vous devez introduire tant la carte de contrôle C3.2A que le formulaire C3.2- EMPLOYEUR auprès de votre secrétariat CGSLB afin d’obtenir vos allocations de chômage. Si votre employeur fait la déclaration par voie électronique, vous devez uniquement introduire la carte de contrôle.

Quel est le montant des allocations ?

Montants en vigueur au 01/04/2013

% du salaire brut plafonnéMontant journalier minimumMontant journalier maximum
Cohabitant avec charge de famille70%€ 42,79€ 66,41
Isolé70%€ 35,94€ 66,41
Cohabitant70%€ 26,94€ 66,41
  • Pour l’instant, le salaire brut plafonné est de € 2.466,59/mois ou € 94,8689/jour.
  • Les allocations de chômage sont toujours payées sur la base d’un régime de six jours. En fonction du secteur, il est possible que conformément à la CCT du secteur en question, un montant soit ajouté aux allocations de chômage.

Attention ! De nombreuses dérogations sont applicables au secteur de la construction.

Réunion extraordinaire du Groupe des travailleurs du Comité économique et social européen

30 juin 2014

Ce 27 juin, le Groupe des travailleurs du Comité économique et social européen a tenu une réunion...

L’informateur écoute les syndicats

30 juin 2014

Le nouvel informateur, Charles Michel, a consulté les organisations syndicales et les organisations...

Introduction de la procédure contre la discrimination des ouvriers de la construction

27 juin 2014

La CGSLB, la CSC et la FGTB ont introduit ce jour un recours auprès de la Cour constitutionnelle...

Cat:

Qui dirigera l’Europe ? Et pour mener quelle politique ?

23 juin 2014

Action CES lundi 23 juin 2014 Le Syndicat Libéral de Belgique veut continuer à croire dans ce...

Boulevard Poincaré 72-74 - 1070 BRUXELLES
Tél. 02-558.51.50
Fax 02-221.51.51
E-mail : cgslb@cgslb.be
CGSLB sur Twitter : http://www.twitter.com/CGSLB
CGSLB sur Google+ : +CGSLB
CGSLB sur Facebook : http://www.facebook.com/CGSLB/

Langue: